Fernand Thomas, ancien organiste de Ste Marie-aux-Mines a laissé une œuvre importante, surtout religieuse mais aussi pour piano et fanfare. " Il mériterait de sortir de l'oubli " a dit André Valentin, son ancien élève. Lui, comme son père Eugène Thomas (1841 - 1918), lui-même fils d'organiste originaire de Fréland, ont œuvré comme organistes à Ste Madeleine pendant 75 ans à eux deux. Eugène a enseigné la musique à Colmar jusqu'en 1863. il a composé des œuvres liturgiques mais aussi des motets, des solos, des chœurs, des préludes, fugues et Noëls pour orgue , piano et fanfare. L'œuvre de son fils Fernand est riche et mériterait d'être mieux connue par le public mélomane et amateur de musique d'orgue. André Valentin et ses enfants conservent précieusement les manuscrits reliés en cuir que lui a confiés Fernand Thomas avant son décès en 1950.

 

 

Retour à la "liste des organistes alsaciens"

Retour à la page d'accueil